totop

iWith.org: Développement web pour des projets qui améliorent le monde *





rejoindre l'équipe de iwithorg

Titre nouvelles

On a elaborée une carte qui montre la fracture numérique


Une carte du service Internet haut débit disponible dans le monde a été élaborée par la revue Wired, avec pour but de démontrer les énormes différences technologiques qui existent dans le monde en ce qui concerne les connexions rapides à Internet, un des aspects les plus problématiques de la fracture numérique.


La fracture numérique fait la Une de tous les journaux ces temps-ci dans le monde. Le concept est répété partout, mais est-il bien compris? Grâce à la revue spécialise dans les TIC Wired, nous avons désormais à notre disposition une carte qui montre la distribution de la technologie et son accessibilité, de la même manière qu’avant nous mesurions l’état d’alphabétisation des peuples ou l’accès à l’eau. Les TIC deviennent un indicateur de développement et de qualité de vie.

Selon cette carte, l’Argentine, mais aussi le Canada, l’Australie, le Maroc, et une grande partie des pays de l’Europe de l’Est, sont les pays où la connexion à Internet de 100 Kbps peut coûter moins de 10 dollars par mois. Le but est de démontrer les énormes différences technologiques qui existent dans le monde en ce qui concernent les connexions rapides à Internet, un des aspects les plus problématiques de la fracture numérique.

“Seulement 3% de la population mondiale a accès à l’Internet haut débit, et les prix varient énormément. Au Japon, une connexion ADSL ou par câble coûte en moyenne 6 centimes de dollar par 100 Kbps et les usagers payent en moyenne 0.002% de leur salaire mensuel pour une connexion rapide. Au Kenya, la même vitesse coûte 86,11 dollars et coûte deux fois le salaire moyen”, a fait remarquer le magazine lors de la présentation de la carte.

Sur la carte, l’Amérique Latine est assez uniforme: l’accès à une connexion rapide peut s’obtenir pour moins de 10 dollars, excepté dans des pays comme la Colombie, Cuba et Nicaragua, où la même vitesse s’obtient pour un prix qui varie de 10 a 50 dollars.

En Bolivie, par exemple, une connexion rapide moyenne coûte 39 dollars et le pays compte 11,000 abonnés. Mais, selon Wired, qui utilise les données de l’Union Internationale des Télécommunications, il faut payer “la moitié du salaire moyen mensuel pour se connecter à Internet”

Aux Etats-Unis, pays dans lequel le service haut débit peut s’obtenir pour moins de 66 centimes de dollar, 60 millions de personnes sont abonnées, et payent en moyenne seulement 0.01% de leurs revenues mensuels pour ce service.

La région où le panorama est le moins glorieux est le continent africain, où il n’existe pas de données précises pour la majeure partie des zones centrales. Cependant, on estime que seule une infime proportion de la population peut accéder à Internet et ceux qui le font utilisent des connexions bas débit.

De son coté, la Hollande, avec 4.1 millions d’abonnés au haut débit, est un des pays du monde où l’on paye le moins cher pour accéder à l’Internet.
Source: Yahoo.news

Traduction faite par Albane Gaspard
le 00/00/0000
Dernières News





 



 
Google + Facebook Twitter Youtube Rss