totop

iWith.org: Développement web pour des projets qui améliorent le monde *





rejoindre l'équipe de iwithorg

Titre nouvelles

Selon les Nations Unies, il en faut encore beaucoup pour éliminer la Brèche Numérique


Le rapport sur l'État de l'Économie de l'Information 2007-2008 présenté par l'ONU conclut que les pays en développement continuent à être très en arrière face aux pays développés quant à l'adoption des TIC et à leur utilisation dans les entreprises.

La téléphonie mobile est la TIC (Technologie de l'Information et de la Communication) la plus étendue dans le monde en développement. Le chiffre des abonnés dans ces pays a été presque triplé pendant les cinq dernières  années et représente actuellement 58% des abonnés à la téléphonie mobile partout dans le monde.

Celui-ci est un des corollaires du "Rapport sur l'économie de l'Information 2007-2008" qu'a livré la Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement (la CNUCED). L'augmentation remarquable de l'utilisation des cellulaires pourrait agir comme un "pont numérique", qui aiderait beaucoup de pays à réduire la brèche en connectivité. En Afrique, où l'augmentation du nombre d' abonnés et de la pénétration de la téléphonie mobile a été la plus élevée, cette technologie peut améliorer la situation économique de la population dans son ensemble.

Les équipements portables sont l' outil de communication principal de beaucoup de petits entrepreneurs. Le téléphone portable représente la TIC la plus utilisée pour communiquer avec les clients et pour passer des commandes chez les fournisseurs. Avec seulement un appareil, une personne peut entamer une affaire et améliorer ses perspectives.

De même, le commerce mobile (transaction au moyen d'appareils mobiles sans fil) de produits numériques éclore dans la majorité des pays en développement et on prévoit qu'il ira en augmentation.

Déconnexion à l’Internet

Un autre alinéa du rapport traite sur l'utilisation croissante du réseau d'ordinateurs, tant en nombre d'utilisateurs comme en pénétration. Les économies développées hébergent encore la majorité des utilisateurs et présentent les indices de pénétration les plus élevés, mais les autres économies récupèrent peu a peu le terrain perdu.

En 2002, l'accès à l’Internet dans les pays développés était dix fois plus grand que dans les pays pauvres. En 2006 la différence est "seulement"  six fois plus grande,

Pendant les dernières années, le chiffre des abonnés à la bande large a rapidement augmenté partout dans le monde. Toutefois cet accroissement n'a pas été égal : si nous comparons les chiffres avec ceux de 2002, les pays développés ont augmenté la brèche avec les nations en développement.

Comment jaillir

"Si les pays en développement veulent améliorer leur compétitivité sur les marchés globalisés, ils doivent être capables de dominer l'innovation et les connaissances à travers les nouveaux outils qu'offre l’Internet et la technologie de l'information", a expliqué Ángel González, expert de la CNUCED sur les transactions électroniques.

González a indiqué qu'il est nécessaire d'adopter plusieurs politiques pour optimiser le transfert technologique vers les pays plus retardés : augmenter la flexibilité dans les droits de la propriété intellectuelle; employer des systèmes d'accès libre (pour que les connaissances soient librement utilisées); produire des accords internationaux d'association pour produire et partager l' information; et soutenir globalement l'innovation dans les pays moins avancés.

Source: Reuters

D’autres Nouvelles en Rapport:

Iwith.org lance ses cours 2008: bourse couvrant 100% des frais pour les organisations à but non lucratif

Profiter des technologies de l'information et communication (TIC) pour le développement des pais latino-américains

Traduction faite par Carlos Ramos -Mattei
le 12/02/2008
Dernières News





 



 
Google + Facebook Twitter Youtube Rss