totop

iWith.org: Développement web pour des projets qui améliorent le monde *





rejoindre l'équipe de iwithorg

Titre nouvelles

Forum Alternative Channel: Un Succès International


Le Forum Alternative Channel: Réseaux sociaux et médias responsables a eu un succès incontestable ce 30 avril à Barcelone.Un bon point de départ pour la 2e édition à New York prévue pour novembre prochain.

Plus de 300 personnes entre ONG, entreprises, journalistes ou simples citoyens, ont assisté à la 1ere édition du Forum Alternative Channel. Parmi eux, Marc Tessier ancien président de France Télévision, Représentants de Médecins Sans Frontières, la Generalitat de Catalogne, Amnistie International, Acció Natura, L'Observatoire des Droits de l'Homme et du Sida, l'Institut Jane Goodall, la Maison du Tíbet de Barcelone, Cart’Com, TV3, ADN, The Ecologist, France 24 et bien sur, Rigoberta Menchú Tum, prix Nobel de la Paix et marraine de cet événement
speakercorners

Le rencontre a eu une diffusion internationale basée sur le principe des organisateurs "Si vous ne pouvez pas venir au Forum Alternative Channel, c'est le Forum qui viendra à vous".Le panel des nombreux et excellents conférences, ateliers et speaker's corners a été ainsi à la disposition des participants de Barcelone mais également des ceux du monde entier grâce au site Internet du Forum qui a diffusé en direct toutes les conférences en 3 langues (anglais, français et espagnol).

Communications

Paull Allard, Fondateur et Vice-président d’Alternative Media Initiative, a commencé le FORUM avec la projection du vidéo « Les racines du changement », témoignage de la kényane Wangari Muta Maathal, Prix Nobel de la Paix 2004. Josuè Sallent, Directeur Général de la Société de l'Information de la Generalitat de Catalogne, a participé à cette première communication comme invité spécial, avec un discours de bienvenue dans lequel il a souligné l’importance du FORUM comme lieu de rencontre entre la société de l’information et le troisième secteur et comme une opportunité pour faire connaître des initiatives qui on fait son apparition au moyen de la page web 2.0. Finalement, Hugues Cochard, cofondateur, Président et Directeur Général d'Alternative Channel, a présenté cet organisme, soulignant sa fonction comme plateforme de vidéo avec des contenus qualitatifs sur l'environnement et développement durable.

planogeneralforum
Au séminaire sur «La société de la Participation : limites et opportunités pour le cyberjournaliste», Margarita Rivière, journaliste, et Thierry Maillett, auteur de «Génération Participation», on eu un débat sur la société de la participation et la place actuelle des ONG dans le nouveau cadre des médias. En dessinant le cadre des médias actuel, Maillet a souligné que, en ce moment où les démocraties sont assez étendues, les citoyens demandent autre chose: participer. Et "cette participation est favorisée par les nouvelles technologies, comme Internet". Il y a "une démocratisation de l'accès et de la production de l'information".


D'autre part, ont participé au séminaire "Risques et responsabilités de la communication dans un cadre de conflit" plusieurs membres du bureau de communication de Médecins Sans Frontières et Crois Rouge. Jaume Codina, de MSF Barcelone, a remarqué que "les guerres ont devenu, de nos jours, des grands spectacles où l'horreur est la marque. On est arrivé ainsi à une façon de voir le monde où l'on voit que les conséquences des guerres, mais on ne connaît pas les origines. De Médecins Sans Frontières a également participé Cheikh Mbaye pour présenter la plateforme de vidéos que l'organisation a créée pour faire connaître ce que l'on ne montre pas aux médias. Au nom de la Crois Rouge International Virgine Louis et Oscar Velasco ont souligné le rôle du langage des médias pour faire connaître le point de vue de l'organisation. Selon les mots de Louis, "pendant un conflit, le moment de la couverture médiatique est important pour s'assurer que les messages désirés arrivent".
  • Réseaux sociaux et la fonction de la web 2.0 comme outil de mobilisation planétaire.
Dans ce débat Amy Weesner, responsable du département TIC du secrétariat général de l'ONU, a souligné le rôle des nouvelles technologies et notamment celui de la web 2.0 au sein des Nations Unies. Grâce aux vidéos qui sont disponibles sur la web de l'Organisation, les citoyens peuvent assister et participer interactivement pendant quelques interventions des membres de l'ONU sur des sujets divers.

Comme partie du même panel des participants, Johan Farid Khairuddin, représentant d'ASTRO All Asia Networks plc, a expliqué son expérience comme opérateur spécialisé dans la création, agrégation et distribution de contenus en diverses plateformes. Farid est le coordinateur du développement du programme international “youth-in-media”, avec les correspondants en Brunei, Cambodge, Indonésie, Laos, Vietnam y Malaisie. “All Asia Networks” est centré sur le développement des projets pour encourager les jeunes de différent pays asiatiques à interagir sur Internet pour débattre sur des sujets d'actualité divers. "Ce n'est pas bien qu'ils restent assis devant leur télé sans réagir", a dit Farid.
“L'Asie est un marché saturé. Il y a beaucoup des jeunes qui utilisent Internet, il y a du potentiel mais on a besoin d'apporter des nouvelles idées aux jeunes pour améliorer notre société".

Kevin Darling, éditeur numérique du siège d'Amnistie International à Londres, a présenté la campagne “Reach Out of Kenya”, faite on-line avec Facebook. Le dernier à participer a été Jordi Duran i Batidor, fondateur et CTO d'Iwith.org, qui a souligné qu'il y a des plus en plus des jeunes qui utilisent Internet pendant son temps libre pour aider, bénévolement, des différentes organisations, favorisant la visibilité des médias considérés comme alternatives. Selon Duran, on doit encourager la communication entre les organisation pour qu'elle partagent des ressources, des idées, et pour conjuguer leurs efforts. Promouvoir les Nouvelles Technologies comme un outil efficace et positif doit être un principe de base, "parce que les nouvelles technologies ne sont qu'un outil et c'est la manière de les utiliser qui fait d'elles une bonne chose".

RigobertaMenchuConferenciaprensa"La Technologie est un Patrimoine Sacré de l'Humanité et il nous revient à tous d'en profiter"

L'oratrice principale a été la Prix Nobel de la Paix, Rigoberta Menchú, qui a remercié Alternative Channel et les organisateurs du Forum et qui a félicité leur initiative de rendre possible l'accès des peuples aux nouvelles technologies. Elle a encouragé les participants a être conscients de cette mission : "actuellement, personne ne peut contrôler les technologies et Internet" Il est incroyable de mettre ces outils à disposition des personnes, c'est une belle mission et je dois vous féliciter. La technologie est un patrimoine sacré de l'humanité et nous avons tous le droit d'en profiter", a dit pour conclure.


De Barcelone à New York

Après le succès à Barcelone, Alternative Channel a annoncé que la prochaine édition du Forum Alternative Channel aura lieu à New York. Le même concept, mais plus développé et long (2 jours) tout aussi international, avec une promesse de participants à la même hauteur de l'édition espagnole.

Avec plus de 50 participants, 8 conférences, 12 ateliers, 6 speaker’s corner, le 1er Forum Alternative Channel a été riche en échange, en information, en humanité, en idées, en collaboration, en envie. Envie de faire évoluer l'accès aux technologies des différents peuples pour qu'il puissent en tirer profit, envie de communiquer différemment, envie de changer les mentalités y les comportements, envier de dialoguer et avancer tous ensemble. Comme Rigoberta Menchú Tum a bien souligné, "les technologies nous offrent une liberté" et "il n'y a rien de plus sacré que la liberté d'un peuple", en résumé, c'est l'esprit qui guide Alternative Channel.

Pour connaître les CV des participants renseignez-vous ICI.

Télécharger clipping de presse ICI.

Traduction faite par María Talón
le 11/05/2008
Dernières News





 



 
Google + Facebook Twitter Youtube Rss