totop

iWith.org: Développement web pour des projets qui améliorent le monde *





rejoindre l'équipe de iwithorg

Titre nouvelles

Maintenant tu peux aider avec tes mémoires oubliées


L'ONG MEmoria Sin Fronteras s'est proposée de récolter les mémoires de type FLASH dans ses différentes versions : SD, CF, MC, MS... que nous avons comme abandonnées dans notre petite table de chevet, pour les classer, pour les formater, pour les remplir d'un contenu et pour les envoyer aux lieux où ils sont utilisables, à la fois le continent et les contenus, au lieu d'eux tirer au container ou au lieu de les laisser en vieillissant dans un tiroir.

Le monde de la technologie avance si rapidement que certains des appareils que nous achetons tôt restent petits pour nos nécessités que nous acquérons ou nous offrent d'autres gadgets plus avancés, plus modernes ou d'une plus grande capacité. Parmi ces accessoires qui envahissent notre vie quotidienne se trouvent les mémoires de type FLASH dans ses différentes versions : SD, CF, MC, MS ... et des pointes de mémoire ou pendrive.

La capacité de stockage est en augmentation et on double chaque six par neuf mois à peu près, et nos besoins augmentent aussi d'une manière pareille. Ainsi, tous avons dans nos caisses certains de ces mémoires inutilisables mais qui fonctionnent parfaitement. Elles nous sont restées petites, obsolètes et sont une gêne, mais sans doute ils seraient utiles à d'autres personnes.

Dans une soirée inspirée par des coupes il y a longtemps, Albert de Lope et Vidal García ont eu l'idée d’envoyer aux gens des pays pauvres les dispositifs que nous avons comme abandonnés dans nos caisses et que nous n'utilisons pas déjà par sa capacité peu abondante. Qui est-ce qui utilise de nos jours une mémoire de 32 ó 64 megas pour ses photographies ou sa musique ? Presque personne, puisque nous les méprisons parce que nous avons la sensation de ce que "il ne tient tout à fait".

La réalité est que beaucoup de choses tiennent dans l'un de ces appareils, et qu’ils peuvent être encore utiles à qui n’ont pas trop de ressources et par cela,

Ce projet a débuté à la mi-2007. En novembre 2008, il acquiert le domaine. En janvier 2009 prend vie la première version du portail. La ligne de travail s'établit au temps pour que le projet matérialise ou s'écroule dans le cyber-oubli.

Dans ce moment il y a deux personnes en collaborant et espèrent, capter des volontaires.
S'il t'intéresse et tu souhaites savoir plus sur l'initiative http://memoriasinfronteras.com/joomla/

More about: ong , internet , memorias , sin , fronteras , donarlas , tic
Traduction faite par Carlos Ramos
le 00/00/0000
Dernières News





 



 
Google + Facebook Twitter Youtube Rss