totop

iWith.org: Desarrollo web para proyectos que mejoran el mundo*





Únete al equipo de iWith

Association pour la Solidarité
et l'Assistance Socio-Sanitaire au Burundi

L' Association pour la Solidarité et l'Assistance Socio-Sanitaire (ASASS-BURUNDI) a.s.b.l, est une Association sans but lucratif, agréée par l’Etat. Elle a pour mission d´œuvrer comme le parapluie des enfants, des femmes enceintes et allaitantes, lutter et vaincre le VIH/SIDA et les troubles dus à l’insuffisance en micronutriments (Carence en Vitamine A, …), à travers la mobilisation/sensibilisation, éducation et la prévention. Elle cherche à assister tant au niveau matériel, social que sanitaire aux vulnérables, œuvrer pour le bien être social en luttant contre les problèmes liés à la peur de l’exclusion.
   (Leer más)
Showroom
Donar
Respaldar
Votar
Proyecto | Objetivos | Presupuesto | Partners | Donors | Endorsements | Estadisticas
Detalles del Proyecto
Nombre del Proyecto : Association pour la Solidarité
et l'Assistance Socio-Sanitaire au Burundi
Galería : Visita...
Contacto : Jean-Claude KAMWENUBUSA
Email de Contacto : asassbdi@yahoo.fr

Fianciación
Necesidad total del proyecto: 43.000,00 EUR
  Recibido: 0 EUR
  Prometido: 0 EUR
  Restante: 43.000,00 EUR
 
100%

Documentos del Proyecto

Descripció del Proyecto
Le projet vise à faire usage des TICS pour prévenir et lutter contre le VIH/SIDA au Burundi à travers des actions d´échange d’informations et d´expériences, le renforcement des capacités, le suivi et l´évaluation.

Context général:

Le Burundi est un pays du tiers monde. La situation économique des burundais moyens est très précaire. La précarité a été renforcée par une période de 15 ans de guerre civile. Cette guerre civile a créé malheureusement les conditions pour l´augmentation du taux de séroprévalence du VIH/SIDA surtout dans les milieux ruraux. Le VIH/SIDA, maladie reconnue pour son mauvais impact sur l’économie (hospitalisations répétées très coûteuses par exemple) n’est venue que pour empirer la situation. De plus, l’insuffisance du personnel soignant qualifié ne permet pas une bonne prise en charge des PVVS (Personne Vivant Avec le VIH/SIDA).

Nous sommes convaincus que l’échange d´informations, d´expériences et de capacités à travers INTERNET pourrra contribuer à la réduction du taux de séroprévalences chez les séropositifs.

Sources de financement envisagées:

Faire connaître le projet auprès des autres bailleurs de fonds habituellement impliqués dans la lutte contre le SIDA pour obtenir leur soutien.

Création d´un CYBER CAFE qui offrira des services TICs gratuits aux jeunes affectés par le Fléau du SIDA et payants au public non affecté ou infecté par le VIH/SIDA. Ces services sont notamment : Internet, téléphonie nationale et internationale, impression, programme de formation et échange de compétences personnelles pour la promotion de la santé des jeunes (initiation aux logiciels existants et aux stratégies pour combattre le VIH/SIDA, formations sur la gestion de sites web, l´utilisation de bases de données, l´utilisation des TICs comme un outil quotidien....)

Création d´un SITE WEB : Echange de bases de données, d´informations et d´expériences. Interconnexion entre les différentes associations ou organisations opératrices dans le domaine de la santé et de l´éducation de la population, à niveau national et international. Création d’un partenariat effectif avec les centres d’expertise à l’étranger (Afrique du Sud, Europe, Asie et USA) Décentralisation des bases de données de prévention, de soins médicaux et de traitement.

Vision à long terme/ Durabilité:

Le projet sera basé sur le renforcement des capacités dans les structures participantes, ce qui permettra de pérenniser les acquis durant la mise en œuvre. La stratégie sera de se concentrer sur le renforcement des capacités en ressources humaines existantes en activités dans les structures, ce qui permettra de d´éviter la dépendance des structures au projet en ce qui concerne le financement des ressources humaines. On insistera sur la maintenance de l’équipement mis à la disposition des centres participants en renforçant leur capacité dans ce domaine. Avant d’inclure un centre, il devra lui-même exposer son plan de développement qui lui permettra de pérenniser les acquis du projet. Afin de garantir la pérennité du financement à la fin du projet, la stratégie est que l’agence d’exécution soit une structure étatique dont le financement provient de l’Etat.






 



 
Google + Facebook Twitter Youtube Rss